mercredi 16 mars 2022

14:40

Communiqué du bureau politique du Parti Kataëb - 15/03/2022

La source: Kataeb.org

Le Bureau politique des Kataëb a tenu sa réunion hebdomadaire dirigée par le chef du parti, Samy Gemayel, et après délibération, le communiqué suivant a été publié :

« L'arrêt de la chambre d'appel du Tribunal spécial pour le Liban empêchera certaines parties d’entretenir une culture de l'impunité en commettant des crimes politiques, pour lesquels les partisans de la souveraineté, en particulier les Kataëb, ont payé un lourd tribut. Nous appelons à livrer les coupables à la justice internationale, faute de quoi le Liban restera un État en sursis », indique le communiqué.

Et de poursuivre : « Nous craignons le retard dans l'approbation des crédits supplémentaires pour la tenue des élections législatives au Liban et à l'étranger, et nous appelons les députés à se réunir immédiatement, pour les approuver. »

« L'indifférence de la classe politique à l'égard de la souffrance du peuple est un crime perpétuel qui ne se pardonne pas : les Libanais tremblent de froid chez eux face à une violente tempête polaire et à la flambée des prix du diesel. La vraie solution passe par un plan social global que la classe politique est incapable de mettre en œuvre en raison de son incompétence, des tiraillements entre ses composantes, et de sa volonté de maintenir son emprise sur les Libanais », précise le communiqué.

Et d’ajouter : « Cette classe dirigeante, sous tous ses aspects, prouve qu'elle représente le plus grand danger pour le pays, ses frontières maritimes et terrestres, ses ressources maritimes, sa souveraineté, son économie et sa justice, et qu’il est urgent de s’en débarrasser pour que le Liban puisse respirer. »

« Nous appelons les Libanais à sanctionner la classe dirigeante dans les urnes pour apporter un véritable changement qui corrigera la trajectoire du Liban, brisera son isolement et relancera son économie », conclut le communiqué.